Deux mafias en guerre, une ville, des centaines d'habitants plongés dans la déchéance...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kalyan Vayl [terminée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kalyan Vayl
Kaboku
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Kalyan Vayl [terminée]   Dim 18 Juil - 23:12

Fiche de Présentation de Kalyan Vayl

Informations Générales



Nom :Vayl
Prénom :Kalyan
Âge :16
Groupe :Geisha
Rang :Kaboku
Sexe :Homme
Orientation Sexuelle :Bisexuel
Arme Favorite :Dague mais il en a rarement en sa possession


Précision sur votre Personnage



Description Physique :

La première fois que les gens rencontre Kalyan, ils ont pour habitude de se demander son sexe, il faut dire que vu de loin, nous avons du mal à distinguer si c'est une jeune fille ou au contraire un jeune garçon. Le problème est que de dos comme de face, il a un corps et un visage très efféminé, la seule différence pouvant nous montrer la catégorie dans laquelle il est et tout simplement le manque de poitrine flagrant, bien entendu si vous venez à le voir dans son plus simple appareil, vous ne pouvez vous tromper.

C'est un garçon de taille assez petite, il fait dans les environs d'un mètre soixante-huit, et il est très fin physiquement, ne faisant que cinquante-quatre kilos. Certes il est fin mais pas au point d'être maigre ou squelettique, nous pouvons facilement voir lors d'une effort quelconque ses muscles, sous sa peau blanche, se contracter. Des muscles fins et durs, lui permettant d'être très souple et d'avoir une démarche féline magnifique à voir.

Il porte de long cheveux noirs aux reflets gris bleuté avec la bonne inclinaison des rayons du soleil, ceux-ci lui descende jusqu'au creux des reins et se balancent au rythme de ses pas et de ses mouvements de hanches. Ils sont pour la plupart du temps attachés en une tresse assez lâche avec quelques mèches venant encadrer son joli visage, faisant ressortir par la même la couleur de sa peau et de ses yeux. Des yeux d'un gris sombre montrant à tous ceux qui savent voir le fond de son âme, pour le peu qu'il ne vienne pas à cacher ses sentiments. Ce sont deux grands yeux placé au-dessus d'un tout petit nez droit, entre les deux, une simple cicatrice se dessine, fin trait plus rose que le reste de sa peau, elle possède un certain charme pour certain et devient un objet de défiguration pour d'autre, tout dépend comme partout des gouts et des couleurs. Son fin visage porte aussi une paire de lèvres, lèvres un peu plus foncées que la couleur de la peau et d'un dessin aristocratique, attirant toujours l'attention de ses interlocuteurs, si ceux-ci ne fixe pas une autre partie de son corps.

Son visage surmonte un cou fin donnant sur ses épaules étroites, soit recouvertes d'un morceau de tissu lâche soit découvertes, en fonction de sa tendance du jour, il n'a pas de style vestimentaire précis ce qui lui permet de porter du jour au lendemain des habits assez différents mais tout aussi joli sur son petit corps. De ses épaules partent ses bras fin et pleins de délicatesse et de souplesse suivis par des petites mains aux doigts fins. Si nous remontons ses bras pour descendre sur son torse, nous pouvons remarquer qu'il est imberbe, ses côtes sont visibles sans trop l'être et son ventre est totalement plat avec la forme vague de ses abdominaux. Tout cela continu vers le bas, laissant place à des hanches étroites et puis des cuisses fines mais musclées. Le reste de son corps est en accord avec son corps, fin musclé et joli, même ses pieds.

Son style vestimentaire, bien qu'inexistant, le met toujours en valeur. Il porte aussi bien des habits larges que serrés, montre son corps aux yeux de tous ou le cachant entièrement, il aime jouet avec les formes et les couleurs et montre à tout ce qui passe par lui qu'il est bel et bien fait pour son travail, celui de donner plaisir aux autres, par le regard, la parole, les geste ou l'acte en lui-même. Il fait de lui une poupée qu'il s'amuse à habiller en fonction de ses gouts du moment et des personnes qu'il risque de rencontrer, se changeant parfois en pleine journée, se maquillant légèrement quand il veut faire ressortir une partie spécifique de son visage. Il aime faire plaisir et nous pouvons facilement le remarquer par ses gestes et ses habitudes vestimentaires.

Descriptions Psychologique :

Kalyan est quelqu'un d'assez complexe et en même de très simple. C'est une personne pouvant être aussi bien introvertie qu'extravertie, c'est en cela qu'il est complexe, son comportement n'est pas totalement prédéterminé, il agit et en pense en fonction de ce qu'il se passe autour de lui, pouvant faire quelque chose de totalement différent dans deux même situations. C'est un peu pour cela qu'il cache ce qu'il pense te qu'il le montre, qu'il est renfermé et en même temps exubérant. Mais nous allons voir cela en plusieurs parties afin de mieux le connaître même si à la fin, vous ne le connaitrez toujours pas, enfin un peu mieux que pas du tout.

Kalyan est un jeune homme, ou plus exactement un adolescent pré-adulte qui a une psychologie assez spéciale. Il est à la fois peureux et courageux, c'est pour cela, entre autre, qu'il a choisi de travailler pour la Porte d'Eden et plus spécialement sous les ordres de la Matrone Nasaki Nariku. La "guerre" entre les deux clans ne l'intéresse pas, lui est tout ce qu'il y a de plus neutre au monde, mais quand nous sommes neutre et entre les deux, nous risquons de recevoir des balles perdues, choses qu'il veux à tout prix éviter.

Il est aussi quelqu'un de très sérieux, dès qu'il a un travail, il fera tout pour le finir avec succès. Il ne se lancera jamais dans quelque chose si il sait de source sûr qu'il ne pourra réussir à la faire, mais cela ne l'empêche pas de faire en sorte d'aller toujours un peu plus loin, repoussant ses limites pour s'améliorer.

C'est quelqu'un au grand cœur même si il essaie de le cacher, il fera toujours quelque chose pour aider ceux dans le besoin, surtout si leur besoin de rapproche fortement des besoins primaires que tout le monde peut ressentir. Il a toujours dit en riant que sa bonté le perdra un jour, mais il n'a pas tout à fait tort.

Il aime jouer des rôles, jouer le naïf, le soumis, l'esclave qui obéira à n'importe quel ordre, il adore mettre en place des masques et se plonge dans son personnage jusqu'à la fin de sa brève vie. C'est en cela qu'il est pris pour quelqu'un d'introvertie, jouer des personnages aux caractères multiples fait qu'il finit par cacher son propre caractère, il finit par ne plus rien montrer de lui-même et de ce qu'il ressent, sauf les grandes émotions. Il a toujours fait ce qu'il aimait, c'est pour cela qu'il est à la Porte d'Eden, il aime sentir ce feu intarissable qui traverse ses veines quand il est face à un client ou une cliente, il aime faire plaisir pour recevoir du plaisir en retour.

Bien qu'aimant aider les autres et faire plaisir, c'est quelqu'un de renfermé, il aura toujours du mal à se mêler aux autres et encore plus à parler de lui. Sa vie, son histoire, c'est son petit secret qu'il ne veut dire à personne et comme à chaque fois qu'il s'est rapproché de quelqu'un les discussions finissaient toujours par se rapprocher de leur vie, Kalyan a préféré et préfère toujours, rester seul ou avec des personnes qui comme lui n'ont aucune envie de parler d'elle.

Je vous avouerez qu'il y a encore beaucoup de chose à dire sur lui, son intransigeance envers lui et les autres au travail, sa grande fragilité émotionnelle cachée sous des couches de joie et de luxure, etc. Mais vous découvrirez tout cela au fur et à mesure de sa vie à vos côtés.

Histoire :

Kalyan ne connait pas sa vrai famille, la seule chose qu'il sait est le fait d'avoir été trouvé par une vieille femme, qu'il prit comme grand-mère adoptive, dans une ruelle mal famée. Et encore si il avait pu vivre toute sa vie avec cette bonne vieille mamie, comme il avait l'habitude de l'appeler, il aurait été le plus heureux des enfants, adolescent et jeune homme de ce monde. Mais n'allons pas trop vite en besogne. Si ses recherches sont justes, il n'a jamais vu le jour dans un hôpital, il ne sait où il a pris ses premières goulées d'air, ni même de qui il est sorti. Ses premiers jours sont inconnus de tous, sa vraie vie commencera à l'âge de deux mois, âge auquel il fut laissé dans une ruelle, abandonné comme un animal, entouré de deux couvertures pour bébé et de ses quelques vêtements. Il fut adopté le jour même de son abandon, d'après la vieille, il ne pleurait pas encore quand elle l'a vu donc elle supposait qu'il n'était pas là depuis longtemps sinon tout le monde l'aurait entendu pleurer parce qu'il avait faim ou devait être changé.

Sa vie avec la vieille femme était le meilleur passage de sa vie entière jusqu'à aujourd'hui, il resta chez elle cinq ans. Au bout de ces cinq années, la vieille femme le présenta à son fils, elle savait qu'elle ne resterait plus très longtemps parmi les vivants et voulait à tout prix qu'il ait une famille digne de ce nom, puis son fils était devenu veuf depuis peu et elle pensait que devoir s'occuper de l'éducation d'un enfant, cela l'aiderait à sortir de son monde. Elle n'avait aucune idée de ce qui pourrait se passer dans cette maison où elle le déposa un jour en promettant au jeune enfant de revenir le voir aussi souvent que possible. Il arriva dans une nouvelle maison, elle était plutôt petite et d'après ce qu'il avait compris, il aurait deux grands frères, un papa et une nounou pour famille, en plus de sa grand-mère. Il était heureux d'avoir une vraie famille, si sa grand-mère pensait que c'était une bonne place pour lui alors c'était l'endroit où il devait être. Il aurait tout fait du haut de ses cinq ans pour faire plaisir à sa grand-mère.

Avoir un nouveau frère n'était vraiment pas du goût des deux plus vieux surtout quand cela leur apportait que des ennuies. Le père revenait à lui quand le petit était pas loin, rendant jaloux les deux adolescents car eux n'avaient pas le droit d'avoir des paroles douce de leur père, juste sa présence effacée, la nourriture était en plus petite quantité, car il y avait une nouvelle bouche à nourrir et que leur père ne gagnait toujours pas un centime de plus, de toute façon ils ne savaient même pas comment il pouvait encore travailler dans son état. Kalyan attira donc la jalousie et la rancœur de ses frères, sans pour autant le savoir. Il ne le remarqua pas tout de suite, le seul problème avec eux était qu'ils lui montraient qu'ils ne voulaient pas de lui chez eux, il en avait parlé avec sa mémé, savoir pourquoi ils agissaient comme cela et ce qu'il devait faire face à eux, il ne savait pas quoi faire de plus pour juste avoir leur sympathie, il ne demandait même pas leur amour. Mais sa grand-mère lui expliqua qu'il ne devait pas s'occuper d'eux, qu'ils étaient juste jaloux et trop borné pour voir sa gentillesse et que si ils continuaient comme cela, il ne devrait plus essayer de leur parler mais faire comme eux, peut-être qu'ils comprendraient à la fin qu'il était un ange.

Il commença alors ce que son aïeule lui avait dit, espérant secrètement qu'ils finiraient par l'aimer comme un frère et qu'ils seraient tous une vraie famille, avec la grand-mère le papa les trois frères et pas la nounou puisqu'elle avait fini par être renvoyée comme le père arrivait à s'occuper du petit quand il était à la maison. L'année suivante, les frères passèrent à la vitesse supérieure, ils décidèrent d'un accord commun de faire comprendre un peu mieux qu'ils ne voulaient pas de lui dans les parages, que leur père était à eux et non pas à lui, que ce n'était pas sa famille et qu'il n'était pas voulu ici. De toute façon ce n'était qu'un chien errant ramassé par leur grand-mère parce qu'elle avait eu pitié et qu'elle avait toujours pitié de lui, qu'il ne servait et servirait jamais à grand chose. Qu'il ferait tout simplement mieux de disparaître de leur vie ou de se suicider. Pendant un an, il entendait tout type de phrase dans le même genre venant de ses frères, il pleurait toujours à chaque fois qu'il les entendait lui dire ou se moquer de lui, ils le torturaient psychologiquement et ils aimaient cela, ils adoraient leur nouveau jeu, savoir qui ferait pleurer le plus jeune le plus rapidement. C'est après cela qu'il commença à se mettre une coquille autour du cœur, il commença à jouer avec des masque de caractère et d'émotion différents, faisant croire aux autres qu'il était heureux dans cette famille alors qu'il n'aimait pas ses frères. Les seuls moments où il se sentait entièrement bien, c'était quand il était sur les genoux de son papa ou dans les bras de sa grand-mère, quand les deux méchants ne pouvaient plus s'approcher de lui.

Le problème était que cela n'était que la deuxième vitesse et qu'ils en avaient beaucoup d'autre à passer, beaucoup d'étape qui allait en grandissant au niveau méchanceté. Il eut droit à des coups à partir de ses neuf ans, les paroles n'amenant plus autant de réactions de la part du plus jeune, les deux grands décidèrent de taper dessus pour faire passer leur nerf et voir ce que cela faisait. Le petit Kalyan fit en sorte de savoir se soigner quand il le fallait et choisi des vêtements ample couvrant toujours ses blessures. Les coups avaient commencé à neuf ans, pour le manque de réaction mais aussi parce que la seule personne qui regardait attentivement le garçon était morte. Sa grand-mère avait rejoint les anges comme elle le disait si bien, le laissant dans ce monde de brut avec comme ancre son père sur qui il pouvait aller pleurer sans jamais devoir lui dire pourquoi il pleurait.

Vous vous en doutez, après les coups, il fallait trouver autre chose, ils passèrent à l'apprentissage de l'esclavage. Kalyan se devait de faire tout ce qu'ils désiraient sous peine de recevoir la correction la plus douloureuse de toute sa vie, à chaque fois qu'il faisait quelque chose de pas bien, il recevait plus de coup et plus de douleur qu'avant, donc il avait vite appris comment faire le ménage, servir ses deux frères et autres petites choses dans le même genre, cela dura un an, jusqu'à ces quatorze ans et demi. Après ils s'amusèrent à le toucher et à lui apprendre à les satisfaire d'une toute autre manière. Il le voulait comme leur catin personnelle, voilà comment il le nommait, ce n'était plus esclave, chien, chose, monstre, morveux, ou tout autre nom affectif, c'était catin et tout synonyme de ce mot, gourgandine faisait partie de ces mots après vous en avez des plus vulgaire aussi.

Il s'échappa de cette maison à la mort de son père, vécu dans la rue deux jours seulement, le temps pour lui de comprendre ce qu'il se passait dehors. Il savait en gros les problèmes qu'il y avait mais il ne savait pas que même neutre, on pouvait finir par avoir des problèmes si on se trouvait entre les deux clans de mafia. Une balle était vite perdue pour se retrouver dans un inconnu passant pas loin d'un de leur "champ de bataille". Il décida alors de se trouver un travail dans un coin neutre, il devait certainement en exister dans la ville, des endroits où les clans n'existaient plus, ou la violence n'était pas acceptée et où les plaisirs charnels étaient plus qu'acceptaient. Il faut dire qu'à force de devoir satisfaire ses deux frères, il était devenu en quelque sorte dépendant de ce plaisir et ressentait son manque assez fortement. Il trouva cet endroit, comment il l'avait trouvé, il ne le savait plus mais il savait qu'il pouvait trouver son bonheur à la Porte de l'Eden. Le tout serait de se faire engager par la Matrone de cet endroit, le problème était que sans s'être lavé depuis deux jours et ayant très très faim, il aurait quelques petits soucis pour être sûr d'être pris en tant que pute de luxe.

Il décida alors de faire jouer sa beauté pour se trouver une jeune femme voulant bien de lui chez elle pour un passage dans sa chambre inoubliable, il ne demandait pas grand chose ne contre partie, de la nourriture et une douche ou un bain ainsi que de quoi s'habiller. Il trouva cette femme, c'est là qu'il eut sa première vraie relation avec le sexe opposé, mais cela ne changeait pas grand chose, les hommes comme les femmes avaient leur points sensible, facile à trouver. La chose qui le marqua le plus fut d'entrer en elle, il avait une belle érection, ce n'était pas le plaisir en lui-même qui lui fit marquer un petit temps d'arrêt mais ce fut le fait de devoir pénétrer la chair de ce corps sous lui, c'était à lui de faire des aller-retour dans un étroit fourreau, chaud et humide, à lui de prendre du plaisir et dans donner avant de se laisser finalement aller. Il fit cela du mieux qu'il put, bougeant un fonction des émotions qui passaient sur le visage de cette inconnue. Une fois que cela fut fini, il eut droit à un vrai repas et à une bonne douche chaude. Il prit un vieux short appartenant à la femme ainsi qu'un t-shirt assez moulant d'une simple couleur noir, sans rien de plus dessus. Une fois habillé, il s'excusa auprès de la femme de ne pouvoir rester plus longtemps et sortit de chez elle, à la recherche de ce club dont il avait entendu parler. Ce club de geisha dans lequel il allait peut-être travailler. C'est avec un grand sourire plaqué sur le visage qu'il vit la porte du club et qu'il la passa, attendant avec impatience de voir à quoi ressemblerait son futur.


[ Désolée si il reste quelques fautes, je n'ai malheureusement pas relu ma fiche (trop longue pour mon petit cerveau ^^' ) ]

V.O.U.S.



Nom :Pollux, Adada, peu importe le nom en fait tant que je me reconnais ^^
Sexe :Fille jusqu'à preuve du contraire
Âge :19 ans
Est-ce un Double-Compte ?Non
Le Forum Est :Gris
D'où connaissez-vous le forum ?Du coin partenariat d'un forum que je viens de visiter parce qu'il était le partenaire d'un forum en partenariat avec un fofo sur lequel je suis.
Depuis combien de temps Rplayez-vous ?C'est une bonne question, je dirais que j'ai commencer il y a environ 6 mois, un peu plus ou un peu moins, je ne saurais le dire exactement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasaki Nariku
Matrone
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 19/05/2010

Le Personnage
Âge : 26 ans
Situation : Célibataire
Arme Favorite: Petites Aiguilles

MessageSujet: Re: Kalyan Vayl [terminée]   Lun 19 Juil - 20:34

Bienvenue parmi nous Kalyan !

Heureuse de voir un autre homme à mon service !

Ta fiche est très bien et je te valide sur le champ !

Bon jeu <3

_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://buzoku.forumactif.com
Kalyan Vayl
Kaboku
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Kalyan Vayl [terminée]   Lun 19 Juil - 21:58

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kalyan Vayl [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kalyan Vayl [terminée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzoku :: :: Avant-tout :: :: Dossiers de Présentations :: Archives-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit